Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

68    Avril 2019

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

Vers un projet de SCoT plus vertueux ?

Dans le cadre de la reprise des travaux d’élaboration du SCoT Nord Doubs, suite aux premiers arbitrages de la commission de Pays de Montbéliard Agglomération pilote du projet, un état d’avancement de la démarche a été dressé sur les principaux acquis issus de l’actualisation du diagnostic. Pour rappel, ceux-ci concernent tout particulièrement l’organisation des zones d’activités économiques, la diminution des objectifs de production de logements ou encore la réduction des besoins d’extension urbaine. L’ADU a ainsi animé aux côtés de PMA  successivement deux temps de partage :

  • avec le conseil de développement du Pays de Montbéliard, acteur majeur de la concertation sur ce projet, le 27 mars dernier ;
  • puis avec les personnes publiques associées, représentant les acteurs institutionnels du territoire, le 28 mars.

Au cours de ces deux instances de travail, les acteurs ont salué :

  • la dynamique engagée pour leur association aux réflexions des élus,
  • les travaux menés pour actualiser et approfondir le diagnostic territorial, visant à préciser les besoins de développement s’exprimant dans le Nord Doubs,
  • l’orientation ainsi donnée à ces travaux pour aboutir à un projet plus vertueux.

Charles BERGOUNIOUX

Programme Local de l'Habitat : Territorialisation des objectifs de logements

Durant la seconde quinzaine de mars, les 72 communes de PMA ont été invitées afin de partager le diagnostic du Programme Local de l'Habitat et les orientations retenues.

Ces séances étaient animées par l'équipe CODRA/Territoires Autrement, maître d'oeuvre de l'élaboration du PLH.

Dans un format de 5 réunions, correspondant à 5 secteurs géographiques de PMA, l’objectif fut également de recueillir un premier avis des communes, à la fois en matière de priorités pour le programme d’actions du PLH, mais également en matière de territorialisation communale des objectifs de production de logements.

Sur la base de ces échanges/avis, un comité de pilotage du PLH sera ensuite réuni  le 06 mai prochain pour retenir une nouvelle proposition de territorialisation communale  et valider les priorités du programme d’actions. C’est ce cadre stratégique qui pourra alors être discuté à nouveau avec les communes lors  d’un prochain bureau communautaire, prévu le 16 mai.

En préalable de ces réunions prévues en mai, l’ADU aura transmis à l’ensemble des communes un ATLAS compilant l’ensemble des cartes de repérage foncier issu du travail de l’ADU fin 2018. Une fiche de synthèse communale accompagnera chacune des cartes.

Romain PRIOUX

Les potentiels de développement de l’aérodrome de Courcelles à l’étude

Un premier comité de pilotage du syndicat mixte de l’aérodrome du Pays de Montbéliard se réunissait le 27 mars dernier, afin de faire un bilan complet des actions ou travaux engagés destinés à améliorer le fonctionnement de cet outil unique dans le Nord Franche-Comté.

A cette occasion, l’ensemble des partenaires du syndicat mixte a pris connaissance de l’étude confiée à l’ADU, visant à définir un projet de développement du site. La méthode proposée se déroule en quatre étapes :

  • Réalisation d’un diagnostic synthétique et de supports visuels pour la communication,
  • Accompagnement d’une étude de marché,
  • Etablissement d’un plan de composition urbaine et paysagère,
  • Définition d’un programme préalable à la construction d’un nouveau bâtiment hangar/services sur le site.

Cette étude doit concourir à affiner une stratégie de développement des fonctions économiques du site et de renforcement de sa fréquentation pour des pratiques de loisirs.

Charles BERGOUNIOUX

Etupes : Projet Cœur de Ville – Ateliers Participatifs

Dans le cadre de la concertation de la population d’Etupes pour la réalisation d’un schéma de référence du centre-ville d’Etupes, trois groupes d’habitants, accompagnés par des animateurs de l’ADU, ont participé aux deux ateliers de travail qui se sont déroulés les 9 mars et 13 avril derniers.

  • Le groupe 1, dont le thème de réflexion était « Comment donner de la lisibilité au centre-ville » a travaillé sur le foncier disponible repéré en cœur de ville et sur le bâti pouvant faire l’objet d’une mutation à plus ou moins court terme. L’objectif étant de les mettre au service d’un enjeu de requalification d’espaces public puis dans un second temps pour y implanter un équipement de proximité dont le manque avait fait l’unanimité auprès de l’ensemble des usagers du centre ville.
  • Le groupe 2 a abordé le thème « Comment gérer la circulation routière et le stationnement pour améliorer la qualité de vie en centre-ville » en réalisant un état des lieux de divers sites du centre-ville sur la présence et les usages actuels des espaces publics par les riverains, chalands et commerçants ; puis sur les difficultés rencontrées en termes de sécurité, d’ambiance et d’équilibre entre les déplacements doux, les déplacements motorisés et le stationnement.
  • Le groupe 3, a organisé une randonnée à vélo afin de répondre à la thématique concernant la place du piéton et du cycliste en ville, et les liaisons actuelles entre le centre-ville et les équipements de la commune, Cette balade urbaine a permis de faire un état des lieux des circulations douces dans la ville et de repérer les difficultés rencontrées par les usagers.

Rendez-vous est donné le jeudi 13 juin pour une séance de restitution auprès de l’ensemble des participants aux trois groupes de travail.

Samia ROPITAL

la vie à l'agence

Bureau du 8 avril 2019 : Engagement d’un plan de communication 2020

Dans la perspective du renouvellement des équipes municipales en 2020, les membres du Bureau se sont penchés le 8 avril sur la préparation d’un plan de communication spécifique, visant à sensibiliser les nouveaux élus aux rôles que l’ADU peut tenir à leur côté.

Il a été convenu à cet effet de déployer plusieurs outils afin de multiplier leurs canaux de diffusion. Réalisation d’un film de présentation de l’Agence, édition d’un catalogue de projets illustrant ses différentes interventions, recueil de témoignages d’acteurs, organisation de portes ouvertes permettant la découverte de nos métiers, sont autant de pistes sur lesquelles des propositions de contenus seront effectuées au Bureau d’ici l’automne prochain afin d’engager leur construction. 

Charles BERGOUNIOUX

L'ADU accueille une nouvelle stagiaire

Depuis le 8 avril dernier, l’ADU accueille Cécile BERCEGEAY pour un stage d’une durée de 5 mois. Cécile est en Master 2 « Urbanisme et Développement » à l’université de Brest.

Son stage est orienté sur la participation à l’élaboration de documents de planification et de projets urbains.

A ce titre, elle interviendra plus particulièrement sur le Plan Local d’Urbanisme de Colombier-Fontaine, la carte communale de Noirefontaine, ainsi que sur la réflexion à engager concernant l’aménagement du quartier de Champerriet à Bavans. 

Charles BERGOUNIOUX

agenda

SCoT Nord Doubs : 2ème série d'ateliers sur "les zones d'activités économiques"

le 29 avril 2019

et sur la gestion de l'espace le 30 avril 2019

Livre du mois

De l’audace pour nos territoires ! #Design #Innovation

Reuve Urbanisme Hors série n°67

Les 7, 8 et 9 novembre 2018, près d’un millier de personnes se sont retrouvées à Lille et Dunkerque pour la 39e Rencontre des agences d’urbanisme intitulée : « De l’audace pour nos territoires, #design #innovation ».

Plus que la figure du designer, c’est la contribution de l’usager dans l’élaboration des politiques publiques qui fut au coeur des débats, plénières, workshops et autres visites de terrain. Ce recours à l’expertise du citoyen doit inciter les élus et les professionnels à sortir des habituelles réponses technocratiques, et à l’humilité. On comprend l’importance stratégique de ce thème pour les agences d’urbanisme. À la tribune, grands élus et présidents d’agence ont rivalisé de formules pour rappeler que les agences d’urbanisme jouent un rôle irremplaçable en matière de benchmark et de recherche-développement, qu’elles ne peuvent plus se limiter à la traditionnelle planification territoriale, leur coeur de métier, qu’elles doivent élargir leurs modes d’intervention et… les profils de leurs équipes. Leur quotidien se nourrit de nouvelles formes d’urbanisme (temporaire, participatif, tactique), de data design, de révolution collaborative, de mise en réseau, de design territorial, de gestion des transitions, de Metropolitan Design…

Lire le sommaire ici

le chiffre du mois

95 ha

l’emprise foncière de l’aérodrome du Pays de Montbéliard en nombre d’hectares

cadastre – source DGI Juin 2013



Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Crédits photos ADU

Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici