Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

65    Décembre 2018

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

FOCUS n°5 : une feuille de route pour le Pôle Métropolitain Nord-Franche-Comté

Au cours du premier semestre 2018, les agences d’urbanisme du Territoire de Belfort et du Pays de Montbéliard ont contribué à la formalisation d’une stratégie du Pôle Métropolitain Nord Franche-Comté, dont les objectifs sont de donner un cadre structurant à son intervention et aux perspectives de contractualisation territoriale, ainsi que d’asseoir sa contribution aux travaux du SRADDET. Les fondements de cette stratégie s’articulent autour de cinq axes complémentaires d’orientations relatifs à l’économie et l’innovation, aux mobilités, aux ressources naturelles, à la qualité de vie et aux fonctions métropolitaines. A l’occasion de la diffusion de cette feuille de route par le Pôle Métropolitain, l’ADU propose au travers de ce cinquième numéro de Focus une rapide présentation du pôle et de son rôle. 

Lire l'étude ici

Charles BERGOUNIOUX

Atlas des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville 

En 2014, la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine a modifié la géographie prioritaire du Pays de Montbéliard. Aujourd’hui, 7 quartiers sur 6 communes ont été classés Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) : Petite-Hollande, Graviers-Evoironnes, Champs-Montants, Champvallon, Fougères, Chiffogne et les Buis. Par ailleurs, deux quartiers anciennement en politique de la ville ont été classés en quartiers de veille active (Champerriet et la Montagne).

Cette même loi a instauré un Contrat de Ville Unique pour la ville et la cohésion sociale. Le CVU fixe un cadre d’action publique sur les QPV autour de 4 enjeux prioritaires pour la période 2015/2020 :

  • Développement économique et emploi ;
  • Poursuite du renouvellement urbain et amélioration du cadre de vie pour une meilleure attractivité résidentielle ;
  • Cohésion sociale par la cohérence éducative ;
  • Citoyenneté et vivre ensemble.

Pour accompagner l’évaluation globale de ce contrat, l’ADU a réalisé un atlas des QPV à partir d’indicateurs permettant de mesurer leur situation actuelle et de mettre en perspective l'évolution de leur trajectoire par rapport à leur environnement (ville et agglomération). Cet atlas propose une fiche par quartier ainsi qu’une analyse de synthèse mettant en évidence les tendances les plus marquantes. Il sera mis à jour de manière permanente afin de contribuer aux diverses évaluations des politiques publiques mises en place sur ces quartiers.

Un portail cartographique, accessible sur le site internet de l’ADU , a également été réalisé pour une visualisation rapide et synthétique des indicateurs clés. Les fiches de quartier et la synthèse de l’analyse sont également consultables et téléchargeables depuis cette plate-forme.

En janvier prochain, les résultats de ce travail seront présentés aux membres de l’ADU dans le cadre de temps d’échanges / débat. L’occasion également de dresser des possibilités d’évolution et de développement de cet outil pour l’adapter aux attentes et besoins de nos partenaires.

Philippe BOZON

Conseils Citoyens : l’ADU intervient dans un cycle de qualification sur le projet urbain

Visite de la Maison du projet à Sochaux et présentation des démarches participatives lors d’un cycle de qualification des Conseils Citoyens assuré par Trajectoires Ressources. ADU, novembre 2018.

Visite de la Maison du projet à Sochaux et présentation des démarches participatives lors d’un cycle de qualification des Conseils Citoyens assuré par Trajectoires Ressources. ADU, novembre 2018.

Le 22 novembre dernier, Trajectoire Ressources a animé à Sochaux une journée de formation à l’attention des membres des Conseils Citoyens. Cette 7ème séquence de qualification a porté sur les projets de renouvellement urbain (NPNRU). Compte tenu de leur implication forte dans le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, PMA et l’ADU ont été sollicités pour intervenir lors de cette journée aux côtés de Trajectoire Ressources.

Pour les membres des Conseils Citoyens, les objectifs étaient de : 

  • Découvrir un projet de renouvellement urbain et comprendre ses tenants et aboutissants
  • Connaître les incontournables d’un projet de renouvellement urbain (étapes du projet, études nécessaires)
  • Connaître la gouvernance et le pilotage d’un projet urbain (rôle et organisation des différents acteurs)
  • Aborder le rôle et la place possible des conseils citoyens dans le projet

Dans la matinée, l’ADU a accompagné le groupe sur le quartier des Evoironnes et présenté le résultat des démarches participatives conduites pendant le protocole de préfiguration du NPNRU à la Maison du Projet de Sochaux. Après cette visite in situ, l’après-midi était consacrée à la présentation plus détaillée du projet, de la charte de la participation élaborée début 2018 par l’ADU avec l’implication de tous les partenaires concernés par le NPNRU ainsi que les formes que peuvent prendre les Maisons du Projet.

Cathy KUHN

SCoT Nord Doubs : réunion de 4 ateliers thématiques

La première série des 4 ateliers thématiques relatifs à la reprise des travaux du 1er projet de SCoT Nord Doubs (arrêté en date du 27 novembre 2017), et définis comme suit :

  • Atelier n°1 : « Environnement »
  • Atelier n°2 : « Activités Économiques »
  • Atelier n°3 : « Habitat »
  • Atelier n°4 : « Gestion de l’espace »

s’est déroulée courant novembre, sous la présidence de M. Jean-Louis NORIS, Vice-Président en charge du SCoT et Maire de Bourguignon.

Les ateliers ont associé les élus, qui s’étaient inscrits préalablement, les personnes publiques concernées par la thématique, PMA et l’ADU.

Ces instances de travail ont permis d’évaluer les conséquences de l’actualisation du diagnostic sur les orientations du 1er projet de SCoT et d’échanger sur les principales questions relatives à la thématique concernée.

Pour rappel, une restitution croisée de ces ateliers thématiques fera l’objet d’une commission n°9 en janvier 2019.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site internet dédié au SCoT Nord Doubs. Vous pourrez disposer de nombreuses informations et consulter les documents relatifs au projet de SCoT.

Raphaëlle DEMBOWIAK

La densification des villes moyennes : solution ou démarche contre-productive ?

MASTER de Sciences et Technologies mention Urbanisme et Aménagement / Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de  Lille -Pierre SERRA 2017-2018

Entre avril et octobre 2018, l’ADU a accueilli en stage Pierre Serra, étudiant en Master 2 à l’institut d’aménagement et d’urbanisme de Lille. Son mémoire de stage consacré aux enjeux de l’intensification des villes moyennes est disponible en consultation à l’espace documentation de l’ADU.

Le phénomène d’étalement urbain est très présent en France et ne peut aujourd’hui plus être librement autorisé au vu des problématiques environnementales et urbanistiques qu’il induit. Dans ce cadre, la densification des villes apparaît comme la solution la plus logique à l’étalement urbain.

Par ailleurs, les villes moyennes connaissent aujourd’hui une forte crise d’attractivité, avec des problématiques plurielles sur lesquelles il est nécessaire de travailler pour sauver ces rotules locales en perdition depuis plus d’une dizaine d’années.

Ce mémoire questionne donc la compatibilité entre densification pour lutter contre l’étalement urbain et résolution des problématiques inhérentes aux villes moyennes. 

Lire le document ici

Charles BERGOUNIOUX

39ème Rencontre des agences d'urbanisme à LILLE & DUNKERQUE

L'édition 2018 a réuni 1 000 participants du 7 au 9 novembre 2018.

Le design et l'innovation sont des outils qui doivent nous permettre de transformer nos territoires, un nouveau processus méthodologique à investir pour être avant gardiste dans la construction des villes de demain.

Les agences d'urbanisme sont de très bonnes vigies et des partenaires de confiance au quotidien pour les collectivités, mais les élus doivent aussi être acteurs du changement, pour cela il serait préconisable de placer l'expérimentation et l'innovation au coeur de la feuille de route des agences d'urbanisme. 

La conclusion de la dernière journée fut également l’occasion d’entendre Julien Denormandie, Ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, qui a salué le travail des agences d’urbanisme, leur rôle primordial dans les opérations de revitalisation des territoires, la nécessité de replacer l’humain au centre des réflexions, mais aussi de privilégier le projet avant la procédure au bénéfice des élus locaux et des habitants. Enfin, le ministre a évoqué la nécessité de construire les politiques publiques en prenant en compte les réalités des territoires.

Lien vers l'album photo

Vidéo du discours de clôture du Président de la FNAU Jean ROTTNER   

Plus d'informations ici

Nathalie FERNANDEZ

PLU intercommunal de la Communauté de communes Rahin et Chérimont : premières réunions publiques

Dans le cadre de l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal de la Communauté de communes de Rahin et Chérimont, et de la phase de concertation,  l'ADU a participé aux 3 réunions publiques organisées à Ronchamp, Frahier-et-Chatebier et Clairegoutte les 13,19 et 20 novembre.

Ainsi démarre la procédure d'engagement aux côtés du bureau d'études CDHU de Troyes.

Romain PRIOUX

Comité de pilotage du PLH : bilan sur les gisements disponibles pour la réalisation de logements

Au cours du premier semestre, l’ADU a conduit un travail de recensement des gisements disponibles pour développer et renouveler le parc de logements avec les 72 communes de l’agglomération. Ce repérage distingue le foncier non bâti dans et hors de la tache urbaine, les logements vacants et les espaces de mutation. Des entretiens communaux ont permis d’identifier les gisements les plus stratégiques par rapport à un enjeu principal de modernisation du parc de logements et de recueillir les difficultés rencontrées lors du passage au stade opérationnel.

Les résultats de ce travail ont été présentés au comité de pilotage du PLH le 8 novembre. Ils font état de disponibilités importantes et offrant une réelle opportunité de réorienter le développement de l’habitat sur des objectifs de densification, de modernisation des logements existants et de mutation urbaine. Des arbitrages seront également à réaliser quant aux priorités et aux équilibres territoriaux des programmes conduits pendant le durée de mise en œuvre du PLH.

Philippe BOZON

Une journée d’échange sur la transition énergétique avec EDF Hydro

L’intérieur de  l’usine hydroélectrique de Dampjoux Source : ADU

L’intérieur de l’usine hydroélectrique de Dampjoux Source : ADU

l’usine hydroélectrique de Dampjoux vue du ciel  Source : PMA©Tim PLATT

l’usine hydroélectrique de Dampjoux vue du ciel Source : PMA©Tim PLATT

Le 23 novembre 2018, l’ADU a participé à une journée d’échanges sur la transition énergétique organisée par « EDF Hydro » dans le cadre du programme « une rivière, un territoire ». Ce programme a pour objectif de réfléchir à la transition énergétique et à la place de la production hydraulique dans le développement territorial.

La matinée était consacrée à la visite de l’usine hydroélectrique de Dampjoux, mise en service en 1943, et qui produit 15 GWh/an (soit l’équivalent de la consommation d’environ 3200 foyers). C’est la seule exploitée par EDF sur le territoire de PMA, qui compte par ailleurs plusieurs autres microcentrales hydroélectriques, mais moins puissantes que celle de Dampjoux.

Dans l’après-midi, les participants, issus des collectivités locales (élus, techniciens), des entreprises, des associations et des structures d’accompagnement (consulaires, agences de développement, pôle véhicule du futur, etc..) ont pu, grâce à des ateliers participatifs animés par la SCOP « L’Aventure », proposer des idées de projets pour développer la transition énergétique dans le Nord Doubs.

Romain PRIOUX/Elisabeth SCHMITT

Regards croisés sur les enjeux de l’eau : une soirée d’échange du Conseil de Développement largement suivie

Le 28 novembre dernier, le conseil de développement du Pays de Montbéliard organisait une table ronde sur les enjeux de l’eau. Le sujet interpelle beaucoup d’acteurs puisque plus de 120 personnes étaient présentes pour écouter les trois experts invités :

Monsieur Rollin, le directeur régional de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée Corse, Monsieur Lime, le président de France Eau Publique, élu de Besançon, Monsieur Matthieu, le délégué général de la Fédération Professionnelle des Entreprises de l’Eau.

Après une présentation des grands enjeux de l’eau (quantité, fragilité, liens avec les activités humaines) les exposés et les débats ont essentiellement porté sur les modes de gestion de l’alimentation en eau potable et de l'assainissement à partir d’exemples concrets : gestion publique ou délégation de service public. Cette question est particulièrement d’actualité pour le Pays de Montbéliard au moment de l’élargissement du périmètre de l’agglomération et de l’échéance du contrat de Délégation de Service Public.

Elisabeth SCHMITT

Consultation sur le coworking

Pays de Montbéliard Agglomération souhaite créer un réseau de « tiers-lieux » d’activités et d’espaces de télétravail ou de travail partagé sur son territoire afin d’améliorer les services offerts aux habitants et aux entreprises.
Les « tiers-lieux » font référence à un environnement intermédiaire entre le travail et la maison. Ils permettent une alternative à la fois au bureau et au travail à domicile. D’un côté les déplacements sont réduits et de l’autre l’isolement est rompu.

Afin d'alimenter l'étude d'opportunité en cours, 2 questionnaires sont en ligne pour mieux connaître vos besoins en télétravail :

Nathalie FERNANDEZ

agenda

13 décembre 2018

Bureau de l'ADU

Livre du mois

MADRID Solidarité, participation, créativité

Ariella MASBOUNGI et Antoine PETITJEAN

Direction générale de l'Aménagement, du Logement et de la Nature & Editions Parenthèses.-2018

Faire la ville pour tous et avec tous! Un tel slogan demeure souvent un vœu pieux, rarement suivi de stratégies et d'actions concrètes. telle est pourtant la démarche engagée par l'équipe municipale madrilène élue en 2015. La liste citoyenne issue de la vague des Indignés, appuyée par la gauche radicale et les écologistes, fait aujourd'hui la démonstration qu'une politique urbaine inclusive n'est pas incompatible avec le retour d'un dynamisme économique, cela en dépit d'un destin métropolitain encore flou.Pour ce faire, trois enjeux fondent la politique urbaine: solidarité, participation et créativité.La solidarité induit un changement de modèle afin d'équilibrer le territoire et de restaurer une qualité de vie et des échelles de proximité dans une capitale de grande ampleur (600 km2).

La participation expérimente une démocratie directe, mixant plate-forme numérique et dispositifs physiques. Une multitude de projets émergent dans des quartiers notamment périphériques qui gagnent progressivement en compétences et en capacités d'action.La créativité est polymorphe: laboratoires citoyens, soutenus par la puissance publique ou spontanés, projets économiques ou d'essence philanthropique, ambitions internationales ou initiatives taillées à la mesure des quartiers...Articulé autour de ces trois enjeux, cet ouvrage offre la lecture d'une expérience métropolitaine inédite et porteuse d'espoir pour mieux faire, pour tous et avec tous.

le chiffre du mois

712 ha

C’est la surface actuelle des gisements fonciers non bâtis à vocation habitat des communes de l’agglomération de Montbéliard, soit l’équivalent du territoire de la commune d’Hérimoncourt. 41% de ces gisements sont situés dans l’enveloppe bâtie des communes.

Source : ADU



Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Crédits photos ADU

Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici