Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

46    Novembre 2016

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

20ème édition des journées ADU'rables, 11 octobre 2016

L’ECONOMIE du partage, l’exemple des FabLabs ruraux

photo ADU

photo ADU

Le Forum du développement durable co-organisé par la Communauté de commune les Balcons du Lomont, l’association de la Tante Arie et l’ADU qui s’est tenu du 10 au 15 octobre dernier était cette année consacrée à l’économie du partage, l’Agence a organisé sa 20ème édition des journées ADU’rables le mardi 11 octobre,  en lien avec cette thématique, à travers l’exemple des FabLabs ruraux.

Deux experts du numériques, Pascal MINGUET, chargé de mission numérique à la région Bourgogne Franche-Comté et Pascal BERNARD, chef de service numérique au conseil départemental de la Nièvre ont partagé leurs expériences respectives menées en Bourgogne-Franche-Comté, notamment la création du premier FabLab rural NET-IKI dans l’hexagone à BIARNE, village jurassien de 350 habitants, ainsi que  la mise en réseau de plusieurs FabLabs dans le département de la  Nièvre.

Une trentaine de personnes ont participé à cette conférence.

Voir l'interview filmée ainsi que les présentations des intervenants ici

Nathalie FERNANDEZ

Commission régionale éco-quartier

L’ADU a participé fin septembre à la commission régionale Ecoquartiers Bourgogne Franche Comté.

La composition de cette commission créée en 2014, a été renouvelée afin de prendre en considération la réorganisation des régions.

Animé par la DREAL pour le compte du ministère du logement et de l’habitat, ce réseau est composé de divers organismes en lien avec la politique de la ville : Conseil régional, ADEME, DDT et les agences d’urbanisme.

Cette commission, a pour mission l’examen de projets candidats à la labellisation

Elle propose ensuite une distinction  « Label Ecoquartier » ou « Engagé dans la labellisation » à remettre aux différents projets candidats ou le rejet de la demande.

Cette  distinction est effectuée suivant  une grille de notation selon des critères fondés sur vingt engagements réunis dans quatre thématiques : démarche et processus, cadre de vie et  usages, développement territorial, préservation des ressources et adaptation aux changements climatiques.

Les cas litigieux sont transmis à la commission nationale pour arbitrage, et c’est elle qui valide les propositions de la commission régionale.

Durant cette séance, deux projets ont été analysés :

  • Quartier de la Savoureuse (ex friche Gefco) proposé par la ville de Sochaux
  • Quartier de la piscine proposé par la ville d’Audincourt 

Samia ROPITAL

Conférence TransJurassienne (CTJ) le 4 novembre 2016 à La Chaux-de-Fonds

photo CTJ

photo CTJ

L’Agence a participé à cette manifestation, occasion de débats sur la frontière, vue comme un portefeuille de ressources, et sur le vivre-ensemble transfrontalier, vecteur de cohésion du territoire.

Le colloque était présidé par les trois co-présidents de la CTJ :

  • Mme Marie-Guite DUFAY, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté,
  • Mme Christiane BARRET, Préfète de Région Bourgogne-Franche-Comté et
  • M. Jean-Nathanaël KARAKASH, Président du Conseil d’Etat du Canton de Neuchâtel et président d’arcjurassien.ch

Télécharger les documents de la conférence ici

Samuel WIDMER

SO Nord Franche-Comté

Le 26 septembre dernier, l’ADéNFC dévoilait une marque de territoire pour le Nord Franche-Comté et initiait le développement d’un réseau d’ambassadeurs.

Elle contribue ainsi à la structuration du pôle métropolitain créé le 1er septembre en le dotant d’un outil de marketing territorial, auquel l’ADU ne manquera pas de participer.

Charles BERGOUNIOUX

Comité de pilotage du SCoT Nord Doubs 

Le 8 novembre dernier, le comité de pilotage du SCoT Nord Doubs se réunissait pour une restitution des rencontres territoriales menées pendant l’été. Initiées par un premier cycle en 2014 pour la construction du diagnostic, celles-ci ont permis de partager avec la quasi-totalité des communes couvertes par le projet de SCoT les prescriptions proposées. La plupart des dispositions a pu être explicitée et quelques précisions ont pu être apportées.

Aujourd’hui, il en ressort tout particulièrement la nécessité d’un renforcement de certaines dispositions environnementales relatives au maintien de la biodiversité.

Afin de permettre aux élus de poursuivre leur travail sur le document d’orientation et d’objectifs (DOO), des échanges doivent avoir lieu avec les bureaux d’études missionnés sur la trame verte et bleue et l’évaluation environnementale, mais aussi sur le commerce, afin d’étayer les propositions sur ces deux points.

En parallèle, le conseil de développement, dans le cadre de sa mission de concertation sur le projet, sera sollicité pour porter un avis à ce stade d’élaboration du SCoT.

L’ensemble de ce travail doit permettre la finalisation d’un projet de SCoT à arrêter par le conseil de la future agglomération en 2017. 

Charles BERGOUNIOUX

Rencontre des géomaticiens de Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre du partenariat Région / Agences d’Urbanisme, les géomaticiens de Belfort, Besançon, Sud Bourgogne et Montbéliard se sont réunis le 29 septembre dernier pour formaliser des propositions de travail pour la nouvelle région qui pourront être inscrites dans le programme de travail partenarial 2017 des agences.

Au regard des besoins de la région, de l’actualité et des compétences des agences, deux projets ont été proposés à la nouvelle région.

  • Le premier concerne un observatoire régional du foncier et de la consommation des sols. L’objectif est d’accompagner la région dans sa mise en œuvre. Cette mission s’organise autour du savoir-faire méthodologique acquis par les agences, des possibilités techniques de traitement de l’information géographique et des capacités d’animation du réseau d’acteurs.
  • Le second porte sur le renforcement des dynamiques d’échanges entre la région, l’infrastructure de données géographique (IDG) et les agences d’urbanisme. Ces dernières appuieront l’IDG dans sa politique de mutualisation des données régionales et contribuerons activement à la mise à disposition des données métiers, et des méthodes propres aux agences.

Raphaêl ZAUGRA

agenda

Club PLUi Bourgogne Franche-Comté

18 novembre 2016

Livre du mois

La revitalisation commerciale des centres-villes

Inspection générale des finances (IGF) - Conseil général du développement durable (CGEDD) 

Jean-Michel BAYLET, ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, Emmanuelle COSSE, ministre du logement et de l’habitat durable et Martine PINVILLE, secrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire, saluent le rapport remis ce jour par l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général du développement durable (CGEDD) sur la revitalisation commerciale des centres-villes.

Ce rapport fait le constat d’une accentuation du phénomène de la vacance commerciale dans les centres-villes, dont le taux est passé de 6,1 % à 10,4 % entre 2001 et 2015. Ce phénomène, qui touche fortement les villes moyennes (de 10 000 à 100 000 habitants), est le résultat de trois phénomènes, qui peuvent se conjuguer : un tissu socio-économique fragile, un déséquilibre concurrentiel entre les commerces de périphérie et du centre-ville et la perte d’équipements structurants ou de services du quotidien.

le chiffre du mois

5000

c’est le nombre d’emplois prévus à court terme à l’espace médian (nouvel hôpital, Jonxion, régiment d’artillerie…) 

source AUTB 



Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici