Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

59    Mars 2018

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

Des priorités réaffirmées pour asseoir le positionnement de l’ADU

Le 12 février dernier, l’ADU a réuni son assemblée générale afin d’approuver le rapport d’activité de l’année 2017. Un programme de travail dense a été pris en charge, avec notamment :

  • L’accompagnement à l’élaboration du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET),
  • L’extension du Mode d’Occupation du Sol du Doubs central sur son périmètre de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) élargi,
  • La formalisation du projet de SCoT Nord Doubs arrêté fin novembre,
  • Un avancement conséquent des engagements inscrits au protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain de l’agglomération de Montbéliard,
  • L’assistance conseil aux communes dans la conduite de leurs dossiers d’urbanisme réglementaire ou leurs projets d’aménagement,
  • Une contribution active aux observatoires départementaux et régionaux.

Ces réalisations n’ont cependant pas permis d’atteindre l’ensemble des objectifs de réactivation d’observatoires ainsi que de publication et de partage autour des analyses territoriales menées à l’ADU.

Comme chaque année, ce rapport d'activité a été illustré par deux mini-films préparés par les salariés concernant l’arrêt du projet de SCoT Nord Doubs et le développement des services accessibles aux adhérents.

L’assemblée a ensuite validé le programme de travail 2018, approuvé par le bureau le 5 février, et adopté le budget prévisionnel correspondant. Inscrit dans la continuité du programme 2017, certaines priorités ont néanmoins été redéfinies visant à consolider les pratiques de diffusion de la connaissance et des analyses de l’ADU, à contribuer activement à l’élaboration du nouveau Programme Local de l’Habitat de Pays de Montbéliard Agglomération et à développer le partenariat externe. Ces défis ont été reconnus comme majeurs pour conforter l’ADU et assurer sa pérennité.

Prenant acte d’un maintien des niveaux de participation financière réellement enregistrés en 2017, le budget prévisionnel de l’année 2018 a été adopté à l’équilibre, avec un niveau de recettes à nouveau en retrait de 6,5 % par rapport au BP de l’année antérieure. Face aux contraintes de fonctionnement que ces baisses génèrent pour l’ADU, la recherche de contrats et l’élargissement partenarial ont été réaffirmés comme des priorités.

Ainsi, et pour conclure, le Président a présenté la dizaine de nouveaux membres actifs accueillis depuis mai 2017 au sein de l’assemblée générale. A cette occasion, l’adhésion prochaine du pôle métropolitain Nord Franche-Comté suite à son comité métropolitain du 8 février a également été annoncée.

Charles BERGOUNIOUX

Une nouvelle intercommunalité membre de l’ADU

Lors de sa réunion du 5 février 2018, le bureau a agréé l’adhésion de la communauté de communes Rahin et Chérimont à l’ADU. Cette intercommunalité, dont le siège est situé à Ronchamp, regroupe 9 communes et comprend un peu plus de 12 000 habitants.

Dotée de la compétence Plan Local d’Urbanisme intercommunal, elle est intéressée par les capacités de l’ADU à accompagner techniquement la procédure d’élaboration du PLUi, à apporter un conseil permanent en urbanisme réglementaire, à produire des supports de concertation et à mettre en place des outils de suivi des documents de planification.

Charles BERGOUNIOUX

Publication n°1 des Chiffres de l’ADU

L’ADU inaugure une nouvelle série de publications consacrées aux données chiffrées du territoire avec un premier numéro sur les résultats du recensement.

Ce numéro donne le détail des résultats des 72 communes du Pays de Montbéliard. Une carte permet d’avoir un aperçu des évolutions de population sur l’ensemble du Nord Franche-Comté et aux alentours.

Les secteurs les plus dynamiques sont situés à proximité de l’autoroute, notamment entre Belfort et Montbéliard ou entre Belfort et Mulhouse.

En revanche, toutes les villes centres perdent des habitants, qu’il s’agisse des villes principales de Belfort (-1,1% en 5 ans) et de Montbéliard (‑2,1%) ou même de centralités plus petites ou secondaires.

Par taille de population, ce sont les villes de plus de 10 000 habitants qui connaissent l’évolution la moins favorable (-2,9%).

Les villes de 2 000 à 10 000 habitants enregistrent globalement une croissance de 0,6% de leur population en cinq ans contre 2,0% pour les communes de moins de 2 000 habitants.

Samuel WIDMER

Deuxième numéro de FOCUS consacré à un éclairage sur l’avancement des études à mi-parcours inscrites au protocole de préfiguration du NPNRU

Suite au point d’étape partenarial organisé à PMA le 28 novembre dernier autour de l’avancement du protocole de préfiguration du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain, l’ADU a formalisé une synthèse générale des éléments présentés. Ce numéro 2 de FOCUS met en évidence les enseignements des études par rapport aux perspectives initiales qui  avaient été définies dans le dossier de présentation du protocole. Il revient également sur les temps forts de la première partie du protocole.

Durant l’année 2017, l’ADU s’est fortement mobilisée sur le ce projet complexe, conformément aux missions qui lui sont confiées par les collectivités locales, la DDT et l’ANRU dans le protocole. Ce FOCUS revient donc également sur les temps forts qui ont marqué la première partie du protocole et notamment la consolidation de la stratégie habitat, le travail d’équipe pour reconquérir une image positive des quartiers et la participation des habitants au programme de renouvellement. L’assistance à maîtrise d’ouvrage de l’ADU à PMA et aux deux villes s’est traduite par le suivi de l’ensemble des études et l’apport de son expertise technique.

Pour affiner cette expertise, l’ADU a assisté et contribué à un club professionnel organisé par la FNAU à Paris en les 21 et 22 septembre 2017. Ce réseau permet de partager les innovations des territoires en matière de renouvellement urbain. L’ADU a été sollicitée par la FNAU pour témoigner sur le référentiel pour la qualité des espaces extérieurs des quartiers et sur la définition des modalités de participation des habitants, deux des études dont elle a la charge.

En 2018, l’ADU poursuit son assistance à maîtrise d’ouvrage et aura notamment la charge d’appuyer PMA dans la rédaction des dossiers de présentation des futures conventions. Pour tenir les objectifs des acteurs locaux de passer le dossier en réunion technique partenariale au plus tard début juillet 2018, un premier jet le plus abouti possible devra être formalisé et transmis aux services de l’Etat au plus tard début mai 2018. Il reste à finaliser les études sur les aspects pré-opérationnels et à articuler le programme urbain avec le programme patrimonial des bailleurs.

Cathy KUHN

KIOSQUE n°2

Le KIOSQUE n°2, un récapitulatif de nos activités au cours du second semestre 2017.

Aussi vous retrouverez nos publications, mini-films, interviews, 4 pages, rendu d’évènement, ainsi que les dernières nouveautés disponibles au centre de documentation.

Nathalie FERNANDEZ

Bilan et perspectives des clubs de la FNAU

L’agence de Montbéliard co-anime le club FNAU observation et ressources statistiques avec les agences de Paris et Lyon. A ce titre, elle a participé à la journée de bilan 2017 et perspectives 2018 des clubs, qui a eu lieu le 21 février dernier à Paris.

En 2017, les 15 clubs que compte le réseau, se sont réunis 50 fois, dont 5 fois en « inter-clubs ». Les animateurs ont également participé à l’organisation d’événements comme le séminaire national de l’observation urbaine, ou à des groupes de travail, sur les données carroyées de l’INSEE par exemple.

En 2018, les échanges prévus autour des différentes thématiques devraient permettre de renforcer l’expertise des agences, de mieux accompagner l’action publique, d’identifier les leviers de développement territorial, d’appréhender les inégalités et favoriser les coopérations.

Samuel WIDMER

Groupe Urbain Humain : un groupe de travail régional sur l’implication des habitants dans le renouvellement urbain

« Groupe Urbain Humain à l’échelle régionale : l’implication des habitants dans le renouvellement urbain »

Le 20 mars prochain, l’ADU participera au groupe de travail sur l’articulation humain-urbain à la Maison Régionale de l’Innovation à Dijon. L’ambition de la démarche est de favoriser l’échange de pratiques entre les différents acteurs du renouvellement urbain pour tendre vers davantage de transversalité entre professionnels et mieux impliquer les habitants dans ce dispositif complexe.

Trajectoire Ressources, animateur de ce groupe constitué à l’initiative de la Région Bourgogne Franche Comté a proposé de retenir les QPV de Nevers et de Sochaux pour ce partage d’expériences à l’échelle régionale. Sochaux, en tant que territoire entrant dans le dispositif s’est d’emblée attaché à mobiliser fortement les habitants en choisissant une option de concertation renforcée proposée par le bureau d’études urbaines URBITAT +. Nevers quant à elle est notamment très avancée sur l’implication des jeunes dans le programme de renouvellement. Cette journée sera également l’occasion de recueillir le retour d’expérience de territoires en dehors de la région Bourgogne Franche Comté.

Cathy KUHN

La FNAU et l’ADU souhaitent élargir leur partenariat autour de l’eau

Le 13 février dernier, une séance de travail s’est tenue entre la FNAU, quelques agences d’urbanisme et l’Association Française des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (AFEPTB) accompagnée des représentants d'EPTB.

L’objectif de cette rencontre était de travailler à une convention partenariale entre la FNAU et l’AFEPTB s’appuyant sur les échanges déjà engagés entre certaines agences d’urbanisme et les EPTB de leurs territoires.

Les pistes de collaboration entre les structures sont :

  • La meilleure intégration de l’eau dans les démarches d’urbanisme et de planification : dans le cadre de l’élaboration des documents (SCoT, PLU) et dans le cadre de la mise en œuvre des SAGE,
  • La prise en compte du risque inondation : dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation (SLGRI), son évaluation et la réalisation de diagnostics de vulnérabilité des territoires (mise en œuvre d’un référentiel national).

La signature d’une convention nationale FNAU / AFEPTB permettra ainsi d’avoir un cadre pour développer des partenariats locaux autours des différentes problématiques de l’eau (quantité, qualité, risques, etc.).

Elisabeth SCHMITT

La vie à l'agence

Depuis le 22 janvier, l’agence accueille Eglantine HUE en stage pour une durée de 6 mois. Diplômée de Polytech Tours, elle est actuellement en Master 2 « Étude et conduite de projet urbain » à l’université de Strasbourg. Elle vient consolider l’équipe projet en charge du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain.

Elle contribuera à réaliser, dans un cadre partenarial,  un tableau de bord de suivi des objectifs urbains des quartiers des Evoironnes à Sochaux et de la Petite Hollande à Montbéliard. Celui-ci sera annexé à la convention pluriannuelle de renouvellement urbain et permettra d’évaluer l’avancement de la mise en œuvre du programme. Parallèlement, elle interviendra sur un atlas des quartiers prioritaires de la politique de la ville dont l’ADU a la charge.

Cathy KUHN

Bienvenue à Pauline BOOS, à l’ADU depuis le 19 janvier pour un stage de 5 mois. Etudiante à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg, Pauline souhaite profiter d’une année de césure pour consolider son expérience en urbanisme. Au programme, des missions diversifiées telles que projet de réaménagement d’une entrée de ville, étude de composition et programmation urbaine, cahier de recommandations urbaines et architecturales ou encore orientations d’aménagement et de programmation. De quoi lui permettre d’atteindre son objectif ! 

Philippe BOZON

agenda

Observatoire Départemental de l’Habitat (ODH) du Doubs

le 13 mars 2018

Livre du mois

Faire la ville dense, durable et désirable : Agir sur les formes urbaines pour répondre aux enjeux de l'étalement urbain

ADEME, février 2018-72p.

Ce guide s'adresse à l'ensemble des acteurs de l'urbanisme ainsi qu'aux élus des collectivités territoriales. Il vise à montrer les grandes dynamiques à l'oeuvre et à proposer des pistes pour poursuivre la transition des territoires vers un modèle de développement soutenable et désirable. Il présente des éléments de réflexion concernant l'étalement urbain et les enjeux induits par ce phénomène, ainsi qu'une approche opérationnelle des questions de densité et de formes urbaines. Il met en lumière certains exemples concrets de mise en oeuvre inspirants. Il propose ainsi une approche structurée pour comprendre et impulser des projets qui répondent aux enjeux d'un urbanisme durable et favorable au bien-être et à l'amélioration du cadre de vie.

le chiffre du mois

38

C’est le nombre de communes du Pays de Montbéliard qui ont gagné des habitants entre 2010 et 2015. A l’inverse 32 communes perdent des habitants. 2 sont stables.

Source : INSEE - Recensements



Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Crédits photos ADU

Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici