Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

43    Été 2016

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

Un partenariat consolidé entre la Région et les Agences d’urbanisme

Le 9 juin dernier, Monsieur Eric Houlley, Vice-Président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de la cohésion territoriale, invitait les Présidents des quatre agences d’urbanisme de la nouvelle Région, afin de dresser un bilan du partenariat et les pistes de consolidation dans cette configuration nouvelle.

Les quatre agences ont pu faire part de leur volonté de travailler conjointement sur l’analyse des dynamiques régionales et l’élaboration du futur SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires).

Elles ont également souligné leur implication dans le champ de la mutualisation de données géographiques et leurs apports potentiels dans le domaine de la politique de la ville.

Charles BERGOUNIOUX

Pour un nouveau schéma régional co-construit avec les territoires

Le 23 juin dernier, le club planification de la FNAU s'est penché sur le nouveau schéma intégrateur régional : le SRADDET - Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Égalité des Territoires. Pour que ce nouveau schéma rendu prescriptif et obligatoire ne soit pas qu’un schéma de plus, l’enjeu majeur sera certainement celui du partage d’un projet commun entre les territoires, davantage que celui de la programmation de nouveaux équipements ou infrastructures.

Afin de mobiliser les acteurs et les ressources, l’élaboration du SRADDET doit être l’occasion d’ouvrir un débat sur les modalités de coopération et de mutualisation au sein de la nouvelle région. En effet, à l’heure de la raréfaction des ressources, ce schéma peut être l’occasion de prioriser et coordonner les politiques respectives des différents territoires pour davantage de cohérence et d’efficacité.

Clémence JARTIER et Samuel WIDMER

SCoT Nord Doubs, les commissions thématiques travaillent aux prescriptions

Suite au comité de pilotage du Syndicat Mixte du SCoT Nord Doubs du 11 avril 2016, l’agence a animé une série de quatre commissions thématiques pour poursuivre les premiers travaux réalisés sur le Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO). Le DOO traduit les orientations générales du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), en définissant des prescriptions qui s’imposeront notamment aux documents d’urbanisme communaux et intercommunaux.

Lors de notre dernière newsletter, information vous était donnée sur l’avancement de ces travaux avec les commissions « qualité des espaces » et « économie ».

Depuis, les commissions thématiques « environnement » et « population – habitat » du SCoT Nord Doubs se sont réunies :

- Le 2 juin, la commission thématique "Environnement" présidée par Claude PERROT, Vice-Président du syndicat de SCoT, a formulé ses propositions concernant les milieux naturels, l’agriculture et les énergies renouvelables.

- Puis, le 8 juin, la commission thématique " Population – Habitat" présidée par André-Marie DEPOUTOT, Vice-Président du syndicat de SCoT, a organisé les débats autour des 3 points suivants :

  • le besoin de produire suffisamment de logements pour maintenir a minima la population dans toutes les communes,
  • les types de logements à produire / rénover pour pouvoir accompagner les changement de structure de population,
  • l’implantation des nouveaux logements dans une logique de lutte contre l’étalement urbain avec des ambitions adaptées pour chaque niveau de l’armature.

Chaque commission a ainsi travaillé à des propositions de prescriptions, qui ont été restituées et débattues en comité de pilotage du SCoT le 5 juillet dernier. Durant l’été, elles seront également partagées avec les 72 communes lors de rencontres territoriales animées par l’agence.

Elisabeth SCHMITT, Raphaël ZAUGRA et Clémence JARTIER

Le protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain présenté aux partenaires de l’ANRU

Une réunion du comité de suivi du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) s’est tenue le 16 juin 2016. Il avait pour objet de préparer la réunion technique partenariale entre la DDT et l’ANRU qui a eu lieu le 22 juin.

Au cours de cette séance préparatoire, Monsieur le Sous-Préfet a salué le travail partenarial entre l’Etat, Pays de Montbéliard Agglomération et les villes pour aboutir à un dossier solide. Depuis l’automne 2015, l’ADU a été identifiée pour concevoir le dossier de présentation aux partenaires de l’ANRU. Cette démarche de projet confirme une attente forte sur le rôle de l’agence en tant qu’interface entre les différents acteurs concernés.

A la rentrée de septembre, le Président de PMA, les Maires de Montbéliard et de Sochaux et les élus communautaires en charge de la Politique de la ville et du Renouvellement urbain porteront le dossier devant l’ANRU et ses partenaires. A l’issue de ce comité d’engagement, la signature du protocole permettra d’engager toutes les études préalables à la Convention. Elles se dérouleront sur une période de 12 à 18 mois.

Voir le diaporama support de la RTP

Voir le dossier de présentation remis aux partenaires de l'ANRU

Cathy KUHN

La géomatique au service de l’économie et de l’aide à la décision

L’adoption du nouveau Schéma de Coopération Intercommunale a constitué une nouvelle opportunité de collaboration entre l’ADU et le service de développement économique de l’agglomération.

L’agence a pu mobiliser ses outils et ses compétences pour identifier et caractériser l’ensemble des zones règlementaires à destination d’activité qui pourraient passer sous gestion communautaire début 2017. Ce travail a été présenté par PMA et remis aux élus de la commission économie au début de l’été.

Ce premier inventaire est une étape préalable qui vient en amont de travaux complémentaires comme un recensement des emprises foncières disponibles pour l’accueil de nouvelles entreprises ou l’identification des anciens bâtiments industriels pouvant être réhabilités.

Hélène ROSSIGNOL

Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Pour une mutualisation des outils numériques entre agences

Organisée à la FNAU le 30 juin, ce groupe de travail a permis de réunir une dizaine d’agences particulièrement en pointe dans l’usage des outils numériques.

L’objectif affiché était d’identifier les outils et applications numériques de toutes nature, susceptibles d’être mutualisés entre agences.

Chacune des agences a pu présenter sa stratégie et ses outils/applications numériques développés en interne. L’ADU n’étant pas en reste avec son portail cartographique, son intranet, ses applications 3D et ses mini-films en ligne.

On retiendra :

- les logiques de mutualisation numériques mises en place par les agences de Lorraine avec leur entrepôt de données commun et des tableaux de bord interactifs permettant d’interroger les territoires grâce à de l’informatique décisionnelle,
- des applications WebSIG permettant de consulter dynamiquement les territoires et d’éditer des fiches d’information multi-sources pour mieux connaitre nos espaces. Des outils de simulation des mobilités,
- des outils plus ciblés sur des problématiques d’agences comme l’observation des copropriétés, le suivi des zones et pôles commerciaux à Grenoble, des outils facilitant l’analyse exploratoire des territoires mariant analyse de données et rendu cartographique immédiat pour construire un discours à Strasbourg.

Les agences ne doivent en aucun cas reproduire ce que font l’INSEE, l’IGN et la DATAR dans leurs observatoires, cartes en ligne et WebSIG et plutôt se centrer sur leurs spécificités et envisager la mutualisation numérique au service de leurs activités pour leurs partenaires publics. Ce groupe de travail se réunira le 31 août en vue de finaliser des propositions (travaux/produits à mutualiser en priorité, principes de mutualisation) pour la réunion des directeurs des agences sur la mutualisation prévue le 6 septembre à Paris.

Pierre LAVERGNE

la vie à l'agence

Assemblée Générale de l’ADU le 29 juin

L’Assemblée Générale était réunie pour l’arrêté des comptes de l’année 2015, qui aboutit à la nécessité d’engager une restructuration importante de l’ADU, reposant sur des choix stratégiques de ses membres pour orienter l’activité sur la prochaine période triennale 2017-2019. Les défis, dans un contexte de recompositions territoriales nombreuses, sont de sécuriser le socle de participations financières autour d’un programme partenarial mieux circonscrit et de recourir à des prestations rémunérées pour des missions particulières.

Parallèlement, dans le cadre d’un élargissement du périmètre d’intervention de l’ADU, l’Assemblée a enregistré l’adhésion de deux nouvelles communes : Chaux-lès-Clerval et Sancey.

Enfin, ce fut l’occasion de dresser un état d’avancement du programme de travail de l’ADU, pour lequel trois mini-films ont été préparés par les salariés concernant l’analyse des résultats du SCoT du Pays de Montbéliard de 2006, la contribution au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain et le déploiement du Mode d’Occupation du Sol.

Visualiser les 3 mini-films

Charles BERGOUNIOUX

agenda

37e rencontre nationale des agences d’urbanisme

La 37e rencontre nationale des agences d’urbanisme se déroulera dans les Pyrénées Atlantique du 5 au 7 octobre 2016.

Organisée entre Bayonne et Pau par l’Audap, en collaboration avec la fédération nationale des agences d’urbanisme, cette 37e édition aura pour thème "Territoires no(s) limite(s)".

Cette nouvelle rencontre permettra aux acteurs de l’urbanisme de débattre de l’évolution des périmètres territoriaux, du rôle des agences d’urbanisme dans un cadre institutionnel et partenarial en pleine évolution et de l’accompagnement à la coconstruction de ces territoires à grandes échelles.

Pour en savoir plus et vous inscrire, rendez-vous sur le site dédié à cette 37e édition.

Livre du mois

Le réseau des agences d'urbanisme et la FNAU 2015

 

2015 a été une année riche pour la FNAU, avec de nombreux échanges entre élus et techniciens des agences, notamment en réseau dans le cadre des nouvelles régions, sur les enjeux d'observation, d'énergie et de climat.

Tous ces éléments sont présentés dans le rapport d'activités de la FNAU.

Lire le document

le chiffre du mois

141 183

C’est le nombre d’habitants de la future intercommunalité issue de la fusion de la communauté d’agglomération du pays de Montbéliard et des communautés de communes alentours. Elle sera la 3ème intercommunalité de Bourgogne Franche-Comté en termes de population. La future agglomération de Belfort franchira pour sa part la barre des 100 000 habitants (105 301 exactement) et occupera la 5ème place de ce classement.

Sources : INSEE 2016 (Recensement 2013)



Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici