Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

41    Mai 2016

Logo Newsletter

Nos études, nos actions, nos métiers

L'Express publie une enquête inédite sur les fractures sociales et économiques dans le Doubs

"Où vivent les riches, où vivent les pauvres ?" C'est le titre de l'édition spéciale de L'Express sur le Doubs et le pays de Montbéliard en kiosque depuis le 27 avril. L'agence avait reçu le 9 mars dernier Pierre FALGA, le journaliste qui a réalisé le dossier, pour lui livrer un maximum de clés de compréhension du contexte local du Pays de Montbéliard.

Samuel WIDMER

Un premier contrat In House de l’ADU avec la commune de Bethoncourt

Les Lois Grenelle et ALUR imposent le « verdissement » des PLU approuvés avant le 12 janvier 2011, et au plus tard le 1er janvier 2017.

La proposition de prestation de l’ADU vise à sécuriser le PLU en vigueur de Bethoncourt qui date de 2005 en lui apportant les éléments de justification à mobiliser lors des procédures d’ouverture à l’urbanisation de zones AU.

Pour ce faire, l’ADU démarre une étude en 3 phases dont la restitution finale est prévue fin octobre 2016 . 

Avec

  • un état des lieux concernant la situation socio-démographique, l’urbanisation récente constatée et les capacités d’urbanisation de la commune.
  • une analyse approfondie des zones AU inscrites au PLU et évaluation des capacités de densification du tissu urbain,
  • l’identification des sites à projet et la hiérarchisation des priorités en termes d’urbanisation future.

Une proposition des modalités d’intégration de ces priorités dans le PLU est prévue (procédure d’évolution du PLU adaptée).

Pierre LAVERGNE

Les sites et sols pollués une problématique majeure du renouvellement urbain

L’Agence a participé à une journée du club environnement de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme ayant pour sujet «  sites et sols pollués, reconversion de friches ». Le BRGM (Bureau de Recherche Géologiques et Minières), l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) avec l’agence d’urbanisme de Longwy et l’ADEME ont exposé leur rôle, leurs actions et leurs expériences.

Tout d’abord, le BRGM intervient dans le cadre de ses missions d’appui aux politiques publiques. Il peut proposer des outils de gestion prévisionnelle de l’aménagement du territoire.

Ensuite, L’EPF de Lorraine (établissement public d’Etat) a présenté l’exemple de la reconversion d’une ancienne briqueterie.

Enfin, L’ADEME a présenté ses dispositifs d’aide à la reconversion des friches urbaines.

Plus d’information sur plusieurs sites :

Elisabeth SCHMITT

Réunion publique d’information sur le Schéma de Cohérence Territoriale Nord Doubs 

Dans le cadre du travail de concertation sur le Schéma de Cohérence Territoriale Nord Doubs, le Syndicat Mixte du SCoT Nord Doubs, composé de représentants des Communautés de Communes des Balcons du Lomont, de la Vallée du Rupt, des Trois Cantons, du Pays de Pont-de-Roide et de Pays de Montbéliard Agglomération, a organisé sa deuxième réunion publique d’information, le mardi 26 avril 2016.

Pendant toute la durée de l’élaboration du SCoT Nord-Doubs, un processus de concertation est mis en œuvre afin d’associer les habitants et l’ensemble des acteurs du territoire aux grandes orientations d’aménagement et de développement de notre territoire.  

Cette réunion a été ainsi l’occasion d’exposer les premiers éléments du projet d’aménagement et de développement durable qui fixe les objectifs des politiques publiques d'urbanisme, du logement, des transports et des déplacements, d'implantation commerciale, d'équipements structurants, de développement économique, touristique et culturel, de développement des communications électroniques, de protection et de mise en valeur des espaces naturels, agricoles et forestiers et des paysages, de préservation des ressources naturelles, de lutte contre l'étalement urbain, de préservation et de remise en bon état des continuités écologiques. 

Clémence JARTIER

Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Conférence-débat : Enjeux et perspectives d'un Pôle Métropolitain sur notre territoire, le regard d'une Agence d'Urbanisme et l'exemple du Sillon Lorrain, le 31 mai à 18h.

A l’horizon 2017, le Pôle Métropolitain de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle, devrait se mettre en place sur un territoire de 300 000 habitants. Ainsi, conformément aux dispositions de la loi de Réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010, les collectivités de taille modeste pourront s’inscrire dans ce dispositif local.

Aujourd’hui, le Pôle Métropolitain est « une opportunité offerte par la législation » car il constitue un excellent moyen de « définir une stratégie de projet territorial ». La gare TGV, l’Hôpital médian, l’UTBM sont déjà la preuve que l’Aire urbaine jouit déjà d’une expérience ancienne en matière de coopération intercommunale.

Pascal TATON, Directeur général de l’Agence de développement et d’urbanisme de l’Aire urbaine nancéienne nous dévoilera comment est né le Pôle Métropolitain du Sillon Lorrain, quel a été le rôle des agences d’urbanisme de Nancy et Metz dans le montage de ce projet, et quelles sont les actions d’intérêt métropolitain portées par le Pôle.

Cette soirée débat sera l’occasion d’évoquer ensemble les enjeux et les perspectives d’avenir des Pôles Métropolitains dans la nouvelle organisation territoriale, ainsi que le positionnement du Pôle par rapport à la nouvelle grande région et au transfrontalier.

Le programme ici 

Nathalie FERNANDEZ

Présentation du mode d’occupation des sols à la conférence des Maires du Doubs central

photo ADU

photo ADU

A l’occasion de la conférence des Maires du Doubs central du lundi 2 Mai 2016, l’ADU a présenté son outil permettant de mesurer l’occupation des sols du territoire. Cette intervention avait pour principal objectif d’alerter les élus sur la disponibilité de cet outil afin qu’ils puissent l’utiliser dans leurs communes.

Dans un premier temps les échanges étaient centrés sur le besoin et l’intérêt d’observer l’occupation du sol ainsi que son évolution, en rappelant notamment les exigences législatives, ainsi que les trois fonctions principales d’un MOS (Observer, Mesurer, Accompagner). Dans un second temps, plus technique, l’ADU a pu exposer sa méthodologie de fabrication ainsi que les fiches d’informations et l’application cartographique qui en découle.

Vous pouvez découvrir les résultats de cet outil en parcourant la cartographie dynamique, et les fiches d’information communale.

Raphaël ZAUGRA/Clémence JARTIER

agenda

Réunion inter-réseaux SCoT-PLUi et PCET

le 12 mai à Besançon

Livre du mois

Sites et sols pollués : les professionnels s'emparent de la Loi ALUR 

Un hors-série de d’Environnement et Technique réalisé en partenariat avec l’Union des Professionnels de la Dépollution des Sites - Mars 2016.

le chiffre du mois

2 119 euros

C'est le revenu médian par unité de consommation en 2011 à Brognard, revenu le plus élevé de l'agglomération de Montbéliard.

Source : INSEE-DGFIP, revenus fiscaux localisés - 2015



Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici