Si vous n'arrivez pas à lire cette newsletter, cliquez ici

75    Janv-Fév 2020

Logo Newsletter

nos études, nos actions, nos métiers

Diagnostic de la démographie médicale dans le Nord Franche-Comté

Le pôle métropolitain Nord Franche-Comté (PMNFC) porte des actions visant à la cohérence de son territoire en matière de santé, de mobilité, d’aménagement, d’innovation et de développement économique. Dans le cadre de ces actions, un Contrat Local de Santé a été signé en octobre 2019 pour la période 2018-2023.

La commission santé du PMNFC a émis un avis critique à l’encontre du diagnostic réalisé par l’ARS dans le cadre de l’élaboration du CLS. Le pôle a donc confié aux agences d’urbanisme de Montbéliard et Belfort une mission pour compléter le diagnostic et produire une connaissance plus précise à l’échelle locale.

Le diagnostic de la démographie médicale s’est attaché à étudier l’offre de soins en matière de médecins généralistes et spécialistes. L’offre de soin des médecins généralistes a diminué depuis une dizaine d’années et la densité est très disparate au sein du pôle et globalement plus faible que celle d’agglomérations de même taille. Ces fragilités sont accentuées par l’âge des médecins, un niveau d’activité qui ne compense plus les départs en retraite et le vieillissement de la population faisant augmenter les besoins de soins.

L’offre de soins des médecins spécialistes est également insuffisante et une partie de la population se tourne vers l’offre proposée par les pôles structurants de Besançon ou Mulhouse. Cette possibilité est moins accessible pour la patientèle captive, en particulier les personnes âgées ou peu mobiles.

Lire l'étude ici

Eglantine HUE

Propositions pour un schéma directeur des pistes cyclables du Pays de Montbéliard

La politique d’aménagement cyclable du Pays de Montbéliard a été engagée à la fin des années 90 avec l’aménagement des premières voies vertes le long du canal entre Montbéliard et Belfort. Elle s’est concrétisée dès le premier Plan de Déplacements Urbains (2000 - 2006). Pays de Montbéliard Agglomération a ensuite élaboré un document de programmation 2018-2020 qui permet d’inscrire des priorités d’aménagements cyclables.

En 2019, au moment où le plan de programmation arrive à son terme, Pays de Montbéliard Agglomération a missionné l’ADU pour élaborer des propositions pour un schéma directeur des pistes cyclables.

Ce schéma doit permettre à l’agglomération d’avoir une vision prospective d’évolution du réseau cyclable mettant en évidence les itinéraires à aménager prioritairement et en intégrant le rôle des pistes cyclables dans la promotion touristique du Pays de Montbéliard. Ce travail peut ainsi permettre d’orienter les études plus opérationnelles à conduire pour définir des tracés exacts des futurs aménagements.

Le document est constitué d’un diagnostic du réseau cyclable actuel (cartographie, longueur, domanialité, fréquentation), de la détermination de pôles générateurs de déplacements (déplacements quotidiens, loisirs-tourisme, pôles mixtes), de propositions de développement du réseau cyclable (renforcement et extension du réseau).

En annexe, une fiche détaillée est réalisée pour les 32 tronçons identifiés.

Lire l'étude ici

Elisabeth SCHMITT

Un nouveau numéro de « Chiffres » dédié aux populations légales

La série « Chiffres » permet de mettre en lumière les résultats de nouveaux jeux de données. Ce 5ème numéro s’attache aux nouvelles populations légales, issues du recensement de la population de 2017.

Il est ainsi possible d’observer la légère décroissance démographique du pôle métropolitain Nord Franche-Comté entre 2007 et 2017, qui tend à s’accentuer sur les 5 dernières années.

Au sein du pôle métropolitain, l’agglomération du Pays de Montbéliard se distingue par sa plus forte baisse démographique (-1,8% en 10 ans). Cette dernière est particulièrement concentrée sur les communes fortement peuplées de l’agglomération. Entre 2007 et 2017, 31 communes de Pays de Montbéliard Agglomération ont perdu des habitants.

Lire le document ici

Sophie MOLLARD

Lancement de la démolition des tours des Evoironnes à Sochaux

Avec le début du grignotage des tours des Evoironnes à Sochaux, le 08 janvier 2020 marquera les esprits ! Les habitants et des partenaires en charge du programme de renouvellement urbain du quartier étaient réunis devant le Kiosque pour assister à ce moment attendu de longue date ! Ces tours, murées depuis plusieurs années, auront jalonné la limite Sud du quartier pendant plus de 60 ans. Leur démolition va permettre d’ouvrir le quartier sur la plaine de la Savoureuse et tous ses équipements et de reconstruire des logements répondant davantage aux besoins des ménages. Deux démolitions suivront pour ouvrir le quartier en direction du centre-ville et des Graviers.

Le président d’IDEHA a rappelé le programme ambitieux porté par le bailleur sur ce quartier avec 136 logements démolis, 328 logements réhabilités 272 logements résidentialisés et 7 logements locatifs reconstruits. Au fur et à mesure de l’avancement des travaux sur les réseaux et les bâtiments, la ville qui mise sur une qualité soutenue des espaces publics va progressivement reprendre les aménagements pour sécuriser la traversée du quartier et améliorer le cadre de vie des habitants. Le préfet a rappelé l’investissement de l’Etat au côté des acteurs locaux. Il a également salué la démarche de la ville accompagnée de l’ADU pour réaliser des ateliers de concertation avec les habitants.

Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, les habitants pourront se tenir informés et participer à l’amendement du projet. Le Kiosque, maison du projet, est mis à disposition par la ville pour que les habitants puissent s’investir dans le projet. Des permanences seront notamment assurées par la médiatrice sociale et l’ADU.

Cathy KUHN

Comité de pilotage du SDAASP

Le Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accessibilité des Services au Public (SDAASP) a été arrêté en décembre 2017. Lors d’un comité de pilotage rassemblant les partenaires impliqués dans une ou plusieurs actions, les agences d’urbanisme du Doubs (ADU, AUDAB) avaient présenté le temps 0 d’un tableau de bord de suivi en janvier 2019.

Un an après, le comité de pilotage annuel, qui s’est tenu le 21 janvier 2020, a été l’occasion de faire le point d’avancement sur les actions inscrites dans le SDAASP. Cela a permis aux agences d’urbanisme de prendre connaissance des principales évolutions en terme d’équipements et services avant de commencer la mise à jour du tableau de bord au cours de l’année 2020.

Elisabeth SCHMITT

la vie à l'agence

Adoption du programme de travail 2020

Après avoir partagé un bilan des activités conduites en 2019, le Bureau de l’Agence, réuni le 28 janvier, a adopté le programme de l’année 2020 et établi les priorités pour engager l’exercice.

Compte tenu du renouvellement de l’assemblée générale dans le courant de l’année, ce programme est particulièrement axé sur :

  • La continuité des interventions de l’ADU en matière de documents de planification ou d’accompagnement des dispositifs partenariaux tels que le PNRU ou Action Cœur de Ville ;
  • Le développement, la consolidation ou la mise à jour de tableaux de bord et des différents outils de suivi des politiques publiques sur lesquelles l’appui de l’ADU est sollicité ;
  • La communication et la sensibilisation des élus aux activités de l’Agence et aux enjeux de l’urbanisme, notamment concernant l’appropriation des documents de planification.

Les fondements de nouvelles orientations triennales ont également été déterminés et seront soumis à la nouvelle assemblée pour engager sa mandature, autour des axes suivants :

  • L’observation des dynamiques territoriales et des mutations à l’œuvre comme socle partenarial,
  • La mise en œuvre, le suivi et l’instauration du dialogue autour d’une nouvelle génération de documents cadres (SRADDET et SCoT notamment),
  • La contribution aux politiques publiques dans une perspective d’harmonisation, grâce à l’entretien de tableaux de bord,
  • La mise en œuvre de projets locaux d’aménagement inscrits dans les objectifs qualitatifs de revitalisation urbaine et de valorisation des espaces naturels, agricoles ou forestiers notamment,
  •   L’entretien de dynamiques de travail coopératives et la contribution à l’animation du débat local.

Ces éléments seront présentés en Assemblée Générale le 4 mars 2020.

Charles BERGOUNIOUX

KIOSQUE n°6

Un récapitulatif de nos activités au cours du second semestre 2019.

Vous y retrouverez nos publications, mini-films, interviews, 4 pages, rendus d'événement, ainsi que les dernières nouveautés disponibles au centre de documentation.

Lire le document ici

Nathalie FERNANDEZ

agenda

Assemblée générale de l' ADU

4 mars 2020

 

 

Livre du mois

Loi d'orientation des mobilités : décryptage des principales dispositions

Guide à l'attention des autorités organisatrices de la mobilité - GART (Groupement des autorités responsables de transport) Janvier 2020

Le Groupement des autorités responsables de transport (GART) vient de publier un guide décryptant les principales dispositions de la loi d'orientation des mobilités (LOM) relatives à la gouvernance et au financement des politiques de mobilité,à la programmation des infrastructures, à l'ouverture de données... En complément, une foire aux questions fournit des réponses sur les points suscitant des difficultés d'interprétation de la part des autorités organisatrices.

Lien vers le texte de loi

Lien vers le document juridique et pratique

Lien vers le guide

Sources : LOCALTIS - Banque des Territoires

le chiffre du mois

263

le nombre de médecins généralistes dans le Pôle métropolitain

source: diagnostic santé ADU/AUTB



Charles BERGOUNIOUX, Directeur de publication

Crédits photos ADU

Si vous voulez vous désabonner, cliquez ici